Le concours "Meilleur vin belge"

Le concours "Meilleur vin belge" dans le rétroviseur

 

En 2011, le nombre de vins mousseux avait pris un tel envol que nous avons décidé de mettre les 15 échantillons soumis dans une série spécifique.

Le premier concours-dégustation de vins belges a eu lieu en décembre 2005 43 échantillons
soumis au jury. Au classement, 5 vins ont obtenu un score supérieur à 85 points, le seuil généralement accepté pour obtenir une médaille d’or
dans notre concours.

Seuls 5 vins rouges

En 2005, la première dégustation, il y avait seulement
5 vins rouges

Le premier concours-dégustation de vins belges a eu lieu en décembre 2005, avec 43 échantillons soumis au jury. Au classement, 5 vins ont obtenu un score supérieur à 85 points, le seuil généralement accepté pour obtenir une médaille d’or dans notre concours, même s’il faut préciser que l’Association des sommeliers flamands – Vereniging Vlaamse Sommeliers n’accordait pas encore de médailles à cette époque. C’est le Chardonnay Crindelaer 2003 (millésime très chaud), du domaine Pietershof dans les Fourons, qui a remporté la première place. Autre constat remarquable à cette première dégustation seuls 5 vins rouges et 3 vins mousseux se trouvaient parmi les échantillons, tous les autres étaient des vins blancs.

Au fil des années, le nombre d’échantillons a augmenté et les échantillons ont été répartis en trois catégories avec un seul prix par couleur.

En 2011, le nombre de vins mousseux avait pris un tel envol que nous avons décidé de mettre les 15 échantillons soumis dans une série spécifique. À cette époque, presque tous les vins mousseux étaient des chardonnays, ou des assemblages dans lesquels le chardonnay dominait.

L’octroi de médailles

À partir de 2013, nous avons remplacé le système des trois vainqueurs par l’octroi de médailles.

Le nombre et la diversité des vins n’ont cessé de croître. Entretemps, nous avons continué à affiner et professionnaliser le concours, la dégustation se déroulant maintenant dans des conditions rigoureusement objectives. Ainsi, tous les vins sont carafés, afin d’éviter tout indice possible sur l’identité des vins. En outre, nous imposons des contraintes strictes concernant la fiche de dégustation. Dans chaque série, un même vin est servi deux fois, et les résultats de chaque participant sont analysés après le concours.

Toutes ces démarches nous ont valu une large appréciation de la part des vignerons et des professionnels belges. En 2016 le nombre de vins a dépassé pour la première fois le cap de 100, et cette tendance s’est affirmée en 2017 en 2018.
Nous constatons que tant parmi les échantillons soumis qu’au niveau des vins médaillés, la part des vins mousseux devient de plus en plus importante. Tout ceci dresse un tableau intéressant de l’évolution du concours du meilleur vin belge depuis sa création. Si les vins blancs ont toujours été prédominants dans la production viticole du côté flamand,

La part des vins mousseux et des vins rouges a augmenté considérablement.

Au sud du pays par contre, la situation est différente. Les mousseux constituent environ 60% de la production, suivis des vins blancs (±25%), rouges et rosés (15%). 180 vins ont été dégustés en 2019!

CONCOURS 2020 - REGISTRATIONS OUVERTS

Prêt à PARTICIPER À NOTRE 20 ÉDITION?
INSCRIVEZ-VOUS ICI.

CERTIFICAT RECONNU

Une organisation de l’association VVS (sommeliers Flamands)

CONTRÔLÉ PAR L’ÉCONOMIE SPF

RÈGLES D’ÉTIQUETAGE RECONNUES

PLUS DE 1000 SOUMISSIONS

JURY D’EXPERTS

Share This